Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Page 3 of 4 Previous  1, 2, 3, 4  Next

Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mage Univers on Thu Nov 23, 2017 8:09 am

[ARP : Voilà exactement. De toute façon, seul Scorfa s'est entretenu récemment avec l'Alacasam, et j'ignore si son joueur à l'intention de le faire parler à ce sujet Wink]
avatar
Mage Univers

Posts : 157
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mr.Biville on Thu Nov 23, 2017 9:41 am

Un fois qu'il eut terminé d'entretenir son équipement, de s'enquérir de l'état de son cheval et de son nouveau compagnon saurien, Dellion alla au chevet de Ferragu.

Lorsqu'il arriva dans la chambre, il vit trois personnages, dont Ferragu.

"Mmh... Au moins certains se reposent. Capitaine, au lieu de rester dans cette satané tour, la troupe de Ferragu devrait se remettre en marche. On a beau avoir décanié une bonne troupe Porkine, quelque chose me dit qu'il en reste pas mal dans la forêt. En plus de ça, la campagne prend du retard et les stratégies "diplomatiques" et militaire que nous avons mis en place pour cette campagne commence à perdre de leur efficacité. Plus on attend, plus on perd de l'avantage. Il n'a même pas fallu 2 jours pour que notre... votre armée soit en difficulté sur des terres qui normalement ne nous sont pas hostile, du moins pas aux Orcs. Ça pue, on doit remobiliser l'état-major"

Dellion avait à la fois honte d'avoir été acculé par des Porkins, mais surtout d'avoir perdu du temps sur la longue stratégie qui n'était toujours pas en place. Il restait beaucoup à faire... Diplomatie, siège, pillage...

"D'ailleurs, où en est le gros de l'armée ? Un siège, d'une forteresse (chuchoter) même s'il existe forteresse et forteresse (à voix haute) ne se prépare pas comme ça. Il va nous falloir tous les spécialistes sur le pied de guerre, un général Ogre en bonne santé et une force de frappe un peu plus efficace !"

Dellion regardait fermement le capitaine qui était resté confortablement dans la tour pendant que lui et les hommes se battaient en bas. Il savait que ce n'était pas un manque de courage ou d'honneur, mais il ne pouvait s’empêcher de désapprouver ce genre de commandement. Il attendait une réponse ou une stratégie convaincante...

[Et les dieux savent que convaincre Dellion, c'est chaud-de-night]
avatar
Mr.Biville

Posts : 63
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mage Univers on Thu Nov 23, 2017 10:27 am

[Je vais tâcher d'accélérer un peu le mouvement]

A la suite de Dellion, la tête de l'état-major se rassembla dans la chambre de l'archimage, selon les ordres du capitaine Dvork'An. Les sergents Homer, Uther et Trandär, placés directement sous les ordres de Dvork'An et respectivement chargés du camp, la diplomatie et la logistique pour la partie du corps expéditionnaire menée par le général Ferragu pour le compte du Maréchal Galahard, vinrent se placer à côté de l'orc.

Les deux autres responsables de l'armée, sous les ordres de Ferragu mais non directement intégrés à la structure de l'armée orc car appartenant à la délégation alliée de l'Alacasam arrivèrent à leur tour. Il s'agissait de Scorfa, responsable de l'équipe des mages, et de Coco, apothicaire-en-chef de la compagnie.

Ulysse, nommé Lieutenant et donc juste au-dessus des autres, et en dessous de Dvork'An, vint accompagné d'Orgacy et rejoignit prestement Shaghan.

[Vous retrouvez la carte de campagne et l'organigramme directement sur roll20].
[Libre à chacun d'avoir ou non entendu ce qu'a dit Dellion]

Dvork'An reprit la parole : "Porte Ban, merci d'avoir explicité clairement vos craintes. Laissez-moi éclaircir certains points."
Il leva une enveloppe décachetée, et reprit : "Que certains se reposent est une bonne chose. J'ai donné l'ordre à ce que la troupe prenne trois heures repos, puis qu'elle prépare la levée du camp. Nous avons des nouvelles du Maréchal. Il est informé de notre situation et du nombre assez important de blessés de l'avant dernière bataille. Actuellement, il pousse le contingent porkin, qu'il qualifie lui-même de, je cite, "visiblement massif mais difficilement dénombrable en l'état" vers l'intérieur des terres. Pour deux raisons. La première, c'est que nous sommes nous aussi une armée d'invasion et que repousser les porkins nous demanderait un effort bien trop important. La seconde, c'est que si nous les amenons sur le bon chemin, ils sèmerons le chaos dans les quelques baronnies que nous avons listées auparavant comme de potentiels ennemis."

Il se dirigea vers la table, sur laquelle il avait posé sa carte à plat :
"Concrètement, pour le moment, le plan n'a pas changé. Nous sommes actuellement au sud-est de Caille-sur-bois". Le Maréchal a lâché prise à l'ouest et entamé un large mouvement de contournement par le nord. Une attaque est prévue à l'aube par le village de Caille-sur-Bois, pour orienter l'armée porkine vers l'ouest, en direction dudit "Flot de la Soupinière" (il hausse un sourcil). L'objectif est de forcer l'armée porkine à traverser la rivière et de se diriger activement vers le sud, en traversant la baronnie de Castelfort. Pressé par une armée dans leur dos, ils ne devraient pas s'attaquer à la forteresse et continuer vers la ville d'Engouailles-Lourdaux et les collines de Goulgosières. Notre plan ne change donc pas, à deux nuances près : d'un, nous perdons l'effet de surprise sur Castelfort qui va voir débouler et passer une armée d'invasion porkine sans s'arrêter, ils devraient se douter donc de quelque chose ; de deux, bien que nous ralentissions -si compter que le plan fonctionne- en perspective l'armée éventuelle de Goulgosières qui aurait pu nous opposer une résistance active, nous perdons aussi potentiellement des alliés du côté de Porchères et Engouailles-Lourdaux, si les porkins pillent ces villes. Et enfin, nous risquons un mouvement de rebours des porkins si l'armée de Goulgosières les repousse, ce qui est un danger potentiel lors de notre siège de Castelfort."

Il se racle la gorge et continue : "En tous les cas, le Maréchal entend bien reprendre l'initiative. Et il n'est pas encore trop tard pour changer le plan et permettre aux porkins d'entrer dans Picourt-les-Ours, puis Chateauguêt, pendant que nous partons à l'ouest. Mais dans ce cas, nous perdons un allié potentiel, qui semble nous donner des gages de bonne conduite."

Il vérifie que tout le monde suit toujours bien, et poursuit : "Pour finir, nous ne pouvons laisser cette tour sans défense, il nous faut un contingent sur place. Cette tour servira de base de repli une fois aménagée et les marais quelque peu asséchés. Je laisse à présent les membres de l'état-major faire part de leurs remarques, idées, objections, et nous faire un compte rendu détaillé de leurs aventures dans la tour."
avatar
Mage Univers

Posts : 157
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mr.Biville on Thu Nov 23, 2017 12:51 pm

Manifestement, à en jugé par la tête de Dellion, il n'était pas convaincu.

"Donc, si je comprends bien, c'est à cause de ses "Raglflüs" (que l'on pourrait traduire par groins sales pour ceux qui connaissent le Tulmac) si notre stratégie perd de son efficacité ?! Il aura fallu deux jours pour que la situation tourne à notre désavantage. Il y a de forte chance que si l'ennemi nous voit arriver, l'effet de surprise et l'impact sur le moral adverse soit totalement inutile. Combien avons nous d'ennemis chez les Ogres ? Surement plus que nous le pensons. Si nous leur laissons le temps de se retrouner, autant rentrer en Dragonnie. Non... Je pense que nous ne devrions pas poursuivre ces Porkins ! Il nous faut enquêter sur leur présence. Que font-il ici ? Qui les a recruté ?"

Il se retrouna va Scorfa... Le regarda de la tête au pied.

"Ma confiance envers toi n'est pas ébranlé... Pas encore... Tu t'es battu comme tout le monde et nous a permis de remporter la victoire sans aucun doute. Mais je ne suis pas dupe, et connais aussi très bien les "Ragflüs". Les poilus comme toi ne sont pas n'importe qui... Tu n'as aucune infos ? Tes maîtres, ils n'en savent pas plus ? Ils ont pourtant l'air de s'y connaître en bassesses."

Puis il revînt vers le capitaine. Il semble s'être légèrement calmé.

"Les Porkins sont des adversaires redoutables c'est bien vrai... Ils peuvent nous submerger en peu de temps. Par contre, je désaprouve TOTALEMENT de révéler notre position à Castelfort. Les enjeux sont trop important. Nous avons vu sur la carte de campagne que le Marquis... C'est bien comme ça qu'il s'appelle (en regardant vers Ferragu) ? A des frontières communes avec nos potentiels futurs alliés. De plus, si nous n'asseyons pas nos positions dans cette région notre retraite sera compromise et cela mettra la vie de nos alliés en danger ! Pour finir, bien que je ne sois pas spécialement celui qui respecte le plus les communautés paysannes, laisser les Porkins piller la région nous privera des ressources qu'elle pourrait nous fournir, rendant ainsi la prise de Castelfort bien inutile ! Je vous rappelle que nous devons rallier les paysans à notre cause, nous allons manquer d'hommes.

Il fit une courte pose.

[Et demande au MJ un test d'intelligence stratégie pour savoir si le ralliement avec l'armée du Maréchal est une bonne solution. Sinon, quelle est la priorité ?]
avatar
Mr.Biville

Posts : 63
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mage Univers on Thu Nov 23, 2017 6:21 pm

[Vas y, test d'intelligence]
avatar
Mage Univers

Posts : 157
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mr.Biville on Fri Nov 24, 2017 1:57 pm

[Résultat avec réserve 4D+1 : 30]
avatar
Mr.Biville

Posts : 63
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mage Univers on Fri Nov 24, 2017 6:32 pm

Dellion est un bon stratège sur le terrain, notamment en ce qui concerne l'attaque ou la défense de lieux-dits, mais les mouvements d'armée ne sont pas sont fort.

Néanmoins, il sait qu'une armée porkine, aussi bien organisée soit elle, rechigne d'ordinaire à s'ancrer dans une position défensive ou statique. La structure et la faiblesse des tireurs, chez les porkins, prédestine plutôt leurs chefs au mouvement.

Dellion se rend bien compte aussi que, même si la troupe de Ferragu fait jonction avec le Maréchal, et que les orcs maintiennent une position défensive pour faire battre les porkins en retraite, ou les amener à dégarnir leurs rangs, le risque que l'armée de Thésaurus soit découverte tôt ou tard est au moins aussi grand.

Quoi qu'il en soit, la stratégie du Maréchal qui consiste à faire fuir les porkins comme un écran de fumée couvrant l'avancée de leur propre armée est risqué, et comporte le désavantage d'éventuels pillages au sud de Castelfort, mais néanmoins une stratégie viable.
avatar
Mage Univers

Posts : 157
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Ferragu de Gargouzier on Mon Nov 27, 2017 10:28 pm

Après les interventions de Dvork'An et Dellion, Ferragu se redressa sur ses coussins et prit la parole :

"Le plan du maréchal ne me paraît pas mauvais. Avec tout le grabuge qui a déjà été fait par ces maudits Porkins, sans compter l'orage magique au sommet de la tour, nous serons bien vite découverts de toute manière. Reste cependant le problème des pillages qu'ils pourraient commettre sur la route. Peut-être pourrions-nous passer par Châteauguet et les contourner par leur Sud pendant qu'ils fuient le maréchal. De cette manière, nous pourrions nous interposer entre eux et Engouailles-Lourdaux pour les empêcher de piller la ville. Dans leur lancée, pris entre le marteau et l'enclume, ils continueront vers Goulgosières."

[Test d'intelligence demandé, au cas où Ferragu se rende compte qu'il raconte des conneries !]

"Par ailleurs, capitaine, puisque cela avait l'air de vous interloquer, sachez qu'une soupinière est le récipient dans lequel les Ogres servent le potage. Il est bien supérieur aux soupières humaines en ce qu'il est doté d'un bec verseur, ce qui fait que la rivière voisine est comparée avec le flot de liquide nourricier qui s'échappe de la soupinière. Le Gastronome, mon parrain, en a rassemblé une collection réputée, dont certaines seraient même issues de l'Empire Dragomo de messire Uther!"
Disant cela, Ferragu pouffe légèrement en se tapotant le ventre.
avatar
Ferragu de Gargouzier

Posts : 51
Join date : 2016-06-17

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mage Univers on Tue Nov 28, 2017 6:23 pm

[Pas besoin de test d'intelligence ; Ferragu a le niveau requis pour tenter des manoeuvres de campagne, et cela ne lui semble pas, ainsi qu'au MJ, absurde, bien au contraire.]

[Je laisse les autres répondre pour le moment !]

[Enfin, j'approuve ardemment la soupinière !]
avatar
Mage Univers

Posts : 157
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Scorfa Rousse-Dent on Wed Nov 29, 2017 3:10 pm

[Lien vers les quelques notes prises pendant la séance: Notes. C'est très général mais ça donnera une idée des évènements à ceux qui n'ont pas assister à la séance.]

Scorfa Rousse-Dent

Posts : 10
Join date : 2016-06-13

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Uther Shinzaemon on Sat Dec 02, 2017 6:24 pm

Uther fait un pas en avant et prend la parole :

"Vous le savez tous, l'art de la stratégie militaire m'est aussi étranger que la science de la vaisselle ogre, fusse-t-elle produite par des artisans de ma patrie... Pour autant, il y a deux choses sur lesquelles je veux particulièrement insister.

Quelle que soit la stratégie militaire, elle doit avant tout nous permettre d'atteindre nos objectifs. Un habile général peut multiplier les victoires éclatantes mais finalement perdre la guerre. Un vrai stratège ne perd pas de vue les objectifs de la campagne, ni la force de la rumeur et de la réputation. Pour en venir à mes conclusions : les armées de Thésaurus et du véritable baron de Gargousier ne peuvent en aucun cas être tenues en échec par une vulgaire horde de Porkins, aussi nombreux soient-ils, et abandonner leurs alliés après seulement quelques jours de campagne.

De plus, le danger que représente cette tour ne doit pas être sous estimé. Elle doit être solidement gardée par des soldats de confiance. Et nous devons nous assurer que ses mécanismes magiques soient mis hors d'état de nuire."


En se tournant vers Scorfa :

"A ce sujet, peut-être que maître Roussedent aura des informations plus claires que les miennes à nous communiquer ?"

Uther Shinzaemon

Posts : 36
Join date : 2016-06-16

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mage Univers on Wed Dec 06, 2017 10:57 am

[Merci à Scorfa pour ces notes !]
[Essayez de donner du rythme à la discussion, on joue dans 10 jours la séance sur table, le 16/12 et il FAUT que Coco et Ferragu puissent faire leurs propres trucs sur le forum à partir de cette date. Ca serait bien que la marche à suivre (stratégie) soit fixée et la question de Ferragu aussi. Je compte sur vous.]
avatar
Mage Univers

Posts : 157
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Coco Kokor on Sat Dec 09, 2017 8:38 pm

Coco, assis silencieusement, écoutait passer sans comprendre les commentaires, comme volent les rochers au jeu de lance-moi-je-te-butte, un jeu troll auquel il a souvent été forcé de jouer en tant que balle dans sa (terrible) jeunesse. Donc pour résumer, ça lui tournait la tête.

Il avait entendu les remarques de Dellion, et senti qu'il doutait de Ferragu. Mais s'il ne comprenait pas la stratégie, il comprenait de mieux en mieux les gens.

Alors, profitant d'un répit dans la conversation, il dit:

"Crooaa, je crois que ce que dit Uther, c'est vrai. Gagner contre des porkins, c'est seulement important si à la fin, quand Ferragu reprend son château, il continue à le garder. Si il est ensuite attaqué de toutes parts, c'est pas bon. Alors moi, je me demande: Ferragu, c'est un baron ogre. Les gens, et surtout ici, croa, ils l'écoutent. Et les gens ici, surtout s'ils sont attaqués, ils doivent pas bien aimer les porkins. Si y'a des porkins qui viennent, croaa, c'est sûr ils seront en colère. Si les porkins pillent leurs villages et leurs villes, croaa, je pensent qu'ils auront honte, vraiment honte, parce qu'ils auront perdu contre des porkins. Alors ils seront beaucoup plus en colère. Donc, si Ferragu veut du soutien, croaa, pourquoi ne pas faire croire que l'armée, bah elle chasse les porkins? Et recruter tous ceux qui veulent lutter contre les porkins? Et si les Porkins vont dans la direction qu'on veut, croa, ça nous facilite le passage, et l'armée grossit. Et quand ceux qu'on aura recrutés seront dans l'armée, et gagneront contre les porkins, bin je suis sûr qu'ils voudront rester, surtout si on gagne plein de petites batailles. Alors, l'armée de Ferragu sera bien plus grosse quand on arrive à son château, et les gens de la région ils seront derrière lui."

Après une pause, il ajoute.

"Parce que sinon, si les gens nous voient passer, et croient qu'on est les alliés des porkins, bah tout le monde va détester Ferragu, croaa. Alors que si on les recrute et qu'ils participent à des batailles et qu'on gagne, tout le monde va l'aimer. Enfin, je dis ça, mais moi je sais pas gagner les batailles, et je connais pas vraiment ce que pensent les gens ici. Tu en penses quoi Ferragu?"

Réfléchissant encore [test d'intelligence avec réserve pour gueuserie lvl3: résultat=10 - si tu juges suffisant, dis-moi si je peux garder la prochaine phrase]:

"Tu as dit qu'il y avait pas que les gros barons, non? Y'a aussi des plus petits nobles dans la région, qui accepteraient peut-être de se joindre à toi dans un combat pour sauver le pays de la migration porkine, non, croaa? S'ils ont peur des porkins, croa, ils réagiront à la peur, et ça je connais bien! Peut-être qu'ils attendent seulement quelqu'un qui a l'air assez for pour les sauver, ils pourraient s'allier à toi Ferragu, non?"

[stratégie du vote FN: c'est là où y'a le moins de "migrants porkins" qu'on vote le plus extrême droite, ou souverainiste Ferragiste xD]

Coco Kokor

Posts : 47
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Ferragu de Gargouzier on Sat Dec 09, 2017 9:08 pm

Ferragu acquiesça en écoutant Coco, tandis que se dessinait sur son visage un sourire légèrement plus carnassier qu'à l'accoutumée.

"Vous êtes un plus fieffé Ogre politique que vous en avez l'air, Coco ! En effet, étant donné la situation, nous n'avons pas d'autre choix que d'en profiter et, tout en protégeant la population de la menace des Porkins, de bien veiller à ce que chacun sache que nous lui offrons cette protection. Je maintiens donc ma proposition : hâtons-nous de passer par Châteauguet pour rejoindre Engouaille-Lourdaux, où je me présenterai comme un sauveur, venu défendre ces terres malgré qu'on m'en a chassé. Le seigneur de Châteauguet nous y aidera je l'espère, il aura du prestige à gagner."

Il marqua une pause, puis reprit :

"Je rejoins également messire Uther sur la question de la tour. Elle doit être gardée, ce que mes hommes de la Tour Cendrée commencent à avoir l'habitude de faire. Quelques Orks expérimentés et peut-être moins mobiles que les autres pourraient-ils également s'en charger, capitaine Dvork'An ?"

Enfin, après un soupir :

"Reste effectivement la question des sortilèges que la tour renferme. Messire Scorfa, je vous prie de me donner votre avis séant. Je ne sais pas à quel point je peux encore avoir confiance en l'Alacasam. Si les Archimages me trahissent, je n'aurai aucune raison de leur céder la tour comme initialement promis, et je me passerai de mages diplômés pour en prendre le contrôle."
avatar
Ferragu de Gargouzier

Posts : 51
Join date : 2016-06-17

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Coco Kokor on Sun Dec 10, 2017 4:07 pm

Ferragu wrote:"Vous êtes un plus fieffé Ogre politique que vous en avez l'air, Coco ! En effet, étant donné la situation, nous n'avons pas d'autre choix que d'en profiter et, tout en protégeant la population de la menace des Porkins, de bien veiller à ce que chacun sache que nous lui offrons cette protection. Je maintiens donc ma proposition : hâtons-nous de passer par Châteauguet pour rejoindre Engouaille-Lourdaux, où je me présenterai comme un sauveur, venu défendre ces terres malgré qu'on m'en a chassé. Le seigneur de Châteauguet nous y aidera je l'espère, il aura du prestige à gagner."

Coco répondit, après que Ferragu eut fini de parler:

"Croaa, à moi ça me semble juste évident, Ferragu. Si on a l'air alliés aux Porkins, personne ne va nous aimer. Si on a l'air de venir les sauver des porkins, tout le monde va nous soutenir."

Il ajoute:

"Et pour la tour, crooa, moi je dis, c'est pas la seule chose importante. Il faut la garder. Déjà, c'est contre l'Alakazam en fait qu'on l'a gagnée, contre ceux qui s'opposent à toi. Ayant vu ce qui s'est passé, si on la donne, rien ne prouve que plus tard, quand tu aura le chateau ou que tu sera déjà très vieux et que (parlant d'une voix un peu hésitante, parce que le concept lui est bien nébuleux), et que tu auras des enfants, (reprenant sa voix normale), rien ne prouve que des amis ou enfants à toi ne seront pas blessés par la faute d'un changement d'alliance à l'Alakazam."

Coco Kokor

Posts : 47
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mr.Biville on Wed Dec 13, 2017 12:43 pm

Après avoir écouté toutes ces remarques, Dellion dit :

"De toute manière, si on part pour les démonter autant y aller en force. Avec nos seules forces, on ne va pas aller bien loin. Pour la question des mages mon avis est assez net et je tiens à le partager maintenant : c'est la dernière fois qu'ils font un trucs pareil. Allié ou pas, rien ne m'empêche de coller un coup de masse dans la tête de mon voisin. J'aurai plus la patience !"

Puis il se tut et attendit la réaction des autres.
avatar
Mr.Biville

Posts : 63
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Scorfa Rousse-Dent on Thu Dec 14, 2017 1:21 pm

Sorfa se redresse et tourne son regard vers Ferragu et Uther:
J'ai pu m'entretenir avec le Concile, et j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne c'est que l'Organisation n'a pas changé ses allégances, nous pouvons donc rester confiant sur les accords déjà conclus. La mauvaise nouvelle, c'est que nos problèmes avec Urielle remontait très haut dans la hiérarchie de l'Alakhazam: elle était pilotée par l'Archimage Eugénie D'Arialdé, Urielle a dévoilée son rôle par mégarde lors du combat en haut de la tour. Malheureusement, l'Archimage n'a pas pu être appréhendée, et s'est enfuie. Cela ne sera pas un si gros problème si je n'avais pas découvert cette information: D'Arialdé semble être non seulement la responsable de Urielle, mais surtout, il apparaitrait qu'elle est surtout sa mère ! Au vu de l'attachement de Urielle à la mémoire et à l'honneur du Père Archimage de cette tour, il parait logique que sa mère y porte au moins autant d'importance. Ce que j'essaie de vous dire, c'est qu'elle peut se pointer à cette tour à tout instant, pour récupérer sa fille, mais peut être aussi pour essayer de finir le plan de son ancêtre, qui sait ce qu'elle a pu emporter de la Guilde avec elle lors de sa fuite....

Scorfa Rousse-Dent

Posts : 10
Join date : 2016-06-13

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Uther Shinzaemon on Thu Dec 14, 2017 7:32 pm

En quelques instants, Uther est partagé entre un sentiment de profonde jouissance et de très grande inquiétude, sans oublier l'état d'épuisement dans lequel il se trouve. Fort heureusement, sa stricte éducation lui a appris à rester impassible dans ce genre de circonstance et le dispense de faire le choix, forcément partial, d'une quelconque expression faciale ou d'arborer une vilaine grimace...

"Voilà de très sérieuses nouvelles, maître Rousse-dent, et il est bon que les partagiez avec nous malgré le caractère... disons... très embarrassant qu'elles peuvent avoir pour la vénérable institution de l'Alakhazam. Cela nous impose de prendre impérativement plusieurs mesures fortes.
Premièrement, Madame de Froidgardé n'est plus notre prisonnière. C'est désormais un otage, avec les conséquences que nous savons tous. Elle était prête à nous massacrer pour la mémoire d'un grand-père et nous verrons bien le choix que pourra faire sa mère....
Deuxièmement, puisque je n'exclus pas que cette dernière fasse passer le souvenir paternel avant l'amour filial, il faut s'assurer que l'engin infernal qui se trouve au sommet de cette tour ne puisse en aucun cas être activé. Les clefs qui l'actionnent doivent être séparées et menées loin de cet endroit.
Troisièmement, maître Rousse-dent, pensez-vous qu'une personne telle qu'Eugénie d'Arialdé soit capable d'activer le cristal, même sans les clefs ? Notamment si elle utilise un artefact volé à l'Alakhazam ?
J'ai également une dernière question, que j'adresse à tous dans cette pièce et dont je suis bien incapable d'imaginer la réponse. Dans quelle mesure ces bouleversements à la tête de l'Alakhazam changent ils nos plans ? Nous avons là un allié que l'on peut aussi bien considérer comme non fiable ou, au contraire, très redevable..."

Uther Shinzaemon

Posts : 36
Join date : 2016-06-16

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Scorfa Rousse-Dent on Mon Dec 18, 2017 4:55 pm

D'un ton sec, Sorfa reprend:
Vos interrogations serons bientôt éclaircies, et par des informations de première main : le Concile considère toute cette affaire avec la plus haute attention, à tel point qu'ils ont indiqué leur désir d'organiser une rencontre avec Ferragu dans les plus brefs délais, en personne ! Les détails de cette rencontre vont être fixés dès maintenant si cela vous est possible. Êtes-vous en état de voir le Concile via la boule de cristal tout de suite ?

Scorfa Rousse-Dent

Posts : 10
Join date : 2016-06-13

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Mr.Biville on Mon Dec 18, 2017 9:01 pm

"Ma question est la suivante... Est-ce que le petit être exécrable et décharné sera des leurs ? J'ai quelques remarques de poids à lui fournir quant à notre dernière rencontre..."

Dellion ne put s'empêcher de prendre un sourire malsain et sadique.
avatar
Mr.Biville

Posts : 63
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Ferragu de Gargouzier on Mon Dec 18, 2017 10:52 pm

"Le rapport de force a en effet quelque peu changé depuis notre dernière entrevue avec le Concile", ajouta Ferragu, le visage rembruni.

"Je suis en suffisamment bonne condition pour m'entretenir avec les Archimages restants, messire Scorfa. Etant donné les circonstances, j'ai quelques doléances à leur adresser, dans l'intérêt de chacun. A commencer par des troupes supplémentaires, placées sous l'autorité du maître-mage Roussedent. Messire Scorfa, j'ai conscience que vous agissez sous les ordres de l'Alacasam sans nécessairement éprouver beaucoup d'empathie pour ma quête, mais vous vous êtes révélé un allié efficace dans les dernières batailles. Je souhaite donc vous faire confiance pour nous aider à progresser dans cette campagne militaire tout en nous protégeant d'une éventuelle attaque de mages renégats.

Néanmoins, suivant l'idée de messire Uther, je préfère que les clés qui actionnent le mécanisme de la tour soient non seulement dispersées, mais aussi qu'elles le soient par des soldats qui ne sont pas membres de l'Alacasam. A terme, lorsque j'aurais repris mon titre et mon domaine, je souhaite que ces clés soient placées sous la garde des seigneurs ogres, car ce sont leurs terres et leurs gens que cette tour menace.

Quelqu'un ici présent a-t-il quelque chose à ajouter ?"
avatar
Ferragu de Gargouzier

Posts : 51
Join date : 2016-06-17

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Uther Shinzaemon on Mon Dec 18, 2017 11:13 pm

"Dans la mesure où la sécurité de la Tour et la mise à disposition d'une escouade de mages fiables et complète, avec deux maîtres mages à sa tête, constituent le préalable à toute discussion, je n'ai aucun autre conseil à vous apporter Ferragu. Je suis certain que cette entrevue avec nos alliés de l'Alakhazam sera très fructueuse..."

Tout en disant cela, Uther se déplace pour se positionner à côté de Ferragu, légèrement en retrait et prêt à lui glisser quelques mots à l'oreille.

"Par ailleurs, Scorfa, avant que nous n'abordions la discussion. Quelle sont aujourd'hui les statuts d'Urielle et d'Eugenie ? Sont-elles encore des mages de votre prestigieux ordre ou pouvons nous d'ores et déjà les considérer comme des renégats ?"

Uther Shinzaemon

Posts : 36
Join date : 2016-06-16

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Scorfa Rousse-Dent on Tue Dec 19, 2017 10:05 am

À la suite de sa fuite précédent de peu une tentative d'arrestation, je pense que le statut d'Eugénie d'Arialdé à déjà été décidé par le Concile. Celui d'Urielle est encore en suspend. Je n'ai pas l'autorité nécessaire pour démettre une Maitre-Mage de ses fonctions, et qui plus ai, à la suite de notre petit interrogatoire, je souhaite avoir l'avis d'un démoniste pour connaitre la part de tromperie et de réalité de son état affiché.

Et se tournant vers Dellion,

Ce qui me mène à avoir besoin des services du "petit être exécrable et décharné" comme vous dites.


Se tournant vers Ferragu, Scorfa effectue un signe de tête, et entame les préparatifs pour la prise de contact avec le Concile.

Scorfa Rousse-Dent

Posts : 10
Join date : 2016-06-13

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Coco Kokor on Tue Dec 19, 2017 8:06 pm

Coco prend alors la parole, et s'écrie:

"Attend Ferragu! Il faut que je te parle tout seul avant que tu voies les archimages. Et puis, il faut que tu décides avant ce que tu vas leur dire! Il faudrait qu'on en parle avec Uther, non? Parce que bon, ils vont essayer de faire croire que c'est pas eux, alors croaa, il faudrait qu'on sache quoi leur répondre quand ils vont dire ça. On aurait l'air bêtes sinon..."

Il se rapproche alors très rapidement de ferragu, et lui glisse à l'oreille, de manière à ce que scorfa n'entende pas:

"Et puis, j'ai une petite faveur à te demander, et puis, je peux t'aider avec ma magie à paraître plus fort que tu en as l'air..."

Coco Kokor

Posts : 47
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Coco Kokor on Tue Dec 19, 2017 8:10 pm

Et coco ajoute, à voix haute:

"Tu devrais peut-être dire à Scorfa d'attendre que tu sois prêt?"

Coco Kokor

Posts : 47
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: Paragraphe 2 - A la croisée des chemins

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 3 of 4 Previous  1, 2, 3, 4  Next

Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum