A l'ombre d'une potence

Page 2 of 2 Previous  1, 2

View previous topic View next topic Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Uther Shinzaemon on Thu Aug 04, 2016 7:44 pm

Alors qu'Uther allait quitter la chambre pour accompagner Ferragu, il aperçut Ankar s'approcher de Coco. Après un court instant d'hésitation, Uther laissa s'échapper l'ogre pour se rapprocher de Coco.


Pendant ce temps, dans la chambre, Ankar s'approche de Coco : "Tu sembles soucieux, inquiet. Pourtant, ton ami Ferragu est sauvé, n'est-ce pas ? Et grâce à toi ? Tu n'avais pas cet air lorsque tu es arrivé ici, alors même que ton ami l'ogre était au plus mal. Dis-moi ce qui te tracasse.".

"Coco n'est pas le seul ici à être soucieux et suspicieux à votre égard, Ankar. Ferragu semble vous faire confiance, mais je n'accorde pas la mienne aussi facilement que lui. Coco a dit des choses que je partage entièrement et je ne vous laisserais pas quitter cette pièce tant que vous n'aurez pas répondu à toutes inquiétudes, qui sont aussi le miennes."

Tout en prononçant ces paroles, Uther s'est placé entre Ankar et la porte par laquelle s'est esquissé Ferragu (et peut-être même d'autres de ses compagnons).

Uther Shinzaemon

Posts : 17
Join date : 2016-06-16

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Fri Aug 05, 2016 5:27 pm

Sans même esquisser une grimace de mécontentement, le dénommé Ankar enlève de son bras gauche la capuche de sa "soutane". L'homme est en effet habillé d'un long manteau gris portant jusqu'à mi-cuisse dont dépasse un capuchon pointu et mou. Uther a le temps de remarquer sous cette pélerine fendue sur le devant pour laisser passer les bras une tunique longue et noire, sans manche, qu'il revêt par dessus une longue robe brune ceinte par une cordelette de cuir tressé et doté dudit capuchon. Ankar s'adosse posément à la table où reposent ses ustensiles de "cuisine".

Il est difficile à Uther qui n'est humanion lui même de dire quel âge pourrait avoir l'homme. Il pourrait aussi bien être un vénérable grand père qu'un homme mûr. Il n'est pas jeune, c'est tout ce qu'il pourrait en dire. Ankar possède de grands yeux bleu clair assez enfoncés dans leurs orbites sombres et couronnés d'innombrables rides. Son regard est profond. Le visage de "l'observateur" est émacié mais sans trop ; sa peau est éclairée de quelques tâches de rousseur malgré sa chevelure et sa barbe noires. Par ci par là, quelques mèches blanches se détachent sur une pilosité d'un noir profond. En matière de pilosité d'ailleurs, Ankar porte les cheveux longs, rabattus en arrière et tenus par un anneau de cuir. Il porte un bouc en pointe doté d'une moustache. Sa barbe est un peu hirsute du fait de son empressement de tantôt sans doute. Son front, haut et large, laisse penser à une réelle intelligence.

Il regarde Uther et s'adresse à lui en ces termes : "Mon bon Monsieur, j'ai pas mal voyagé et je dois avouer qu'il n'est pas rare de croiser en ce bas monde des ingrats chroniques. Je ne vous connais pas, vous ne connaissez pas, bien. Mais vous êtes ici chez moi, dans la chambre qui m'a été alloué dans le cadre de ce Congrès et je n'accepterai pas que l'on me manque de respect, ici. Quand je dis que je ne vous connais pas, je devine aisément, à votre accoutrement et à votre race quelles peuvent bien être vos capacités au sein de cette compagnie disparate. Vous êtes soit un politicien, un homme de cour, soit un espion ou un assassin. J'élimine les deux premiers choix, car un ogre n'a pas besoin d'aller chercher outre-mer pour trouver ce qu'il lui faut. Il me reste les deux derniers. Vous trancherez donc en votre âme et conscience. Quant à moi, et pour répondre à la question que m'a adressée auparavant votre compagnon Coco, et que vous avez soulignée avec indélicatesse, je vous répondrai, de la même manière, en quatre propositions : je puis être un ennemi, un allié, rien de tout cela, ou tout à la fois. Encore une fois, choisissez en votre âme et conscience. Sachez néanmoins, à votre décharge car vous n'étiez point là, que j'ai coordonné de près la fabrication de l'elixir qui a permis à votre ami l'ogre de se remettre debout. Quant au poison qu'il avait ingurgité auparavant, libre à vous de penser qu'il puisse s'agir de moi. Vous n'avez aucune manière de le prouver, et je n'ai aucune manière de vous prouver l'inverse. Cela vous convient-il, dragommo ?"

Puis, il se redresse et s'en va fouiner dans son armoire.
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Coco Kokor on Fri Aug 05, 2016 8:09 pm


uther wrote:"Coco n'est pas le seul ici à être soucieux et suspicieux à votre égard, Ankar. Ferragu semble vous faire confiance, mais je n'accorde pas la mienne aussi facilement que lui. Coco a dit des choses que je partage entièrement et je ne vous laisserais pas quitter cette pièce tant que vous n'aurez pas répondu à toutes inquiétudes, qui sont aussi le miennes."

Après la réaction d'extrême indifférence de Ferragu pour sa remarque, quand il cherchait à le protéger d'un ennemi potentiel, Coco est soulagé d'avoir le soutien d'au moins un de ses compagnons. Il avait pris son courage à deux mains (chose rare) pour confronter Ankar, qu'au demeurant il apprécie.

Mage Univers wrote:Il regarde Uther et s'adresse à lui en ces termes : "Mon bon Monsieur, j'ai pas mal voyagé et je dois avouer qu'il n'est pas rare de croiser en ce bas monde des ingrats chroniques. Je ne vous connais pas, vous ne connaissez pas, bien. Mais vous êtes ici chez moi, dans la chambre qui m'a été alloué dans le cadre de ce Congrès et je n'accepterai pas que l'on me manque de respect, ici. Quand je dis que je ne vous connais pas, je devine aisément, à votre accoutrement et à votre race quelles peuvent bien être vos capacités au sein de cette compagnie disparate. Vous êtes soit un politicien, un homme de cour, soit un espion ou un assassin. J'élimine les deux premiers choix, car un ogre n'a pas besoin d'aller chercher outre-mer pour trouver ce qu'il lui faut. Il me reste les deux derniers. Vous trancherez donc en votre âme et conscience. Quant à moi, et pour répondre à la question que m'a adressée auparavant votre compagnon Coco, et que vous avez soulignée avec indélicatesse, je vous répondrai, de la même manière, en quatre propositions : je puis être un ennemi, un allié, rien de tout cela, ou tout à la fois. Encore une fois, choisissez en votre âme et conscience. Sachez néanmoins, à votre décharge car vous n'étiez point là, que j'ai coordonné de près la fabrication de l'elixir qui a permis à votre ami l'ogre de se remettre debout. Quant au poison qu'il avait ingurgité auparavant, libre à vous de penser qu'il puisse s'agir de moi. Vous n'avez aucune manière de le prouver, et je n'ai aucune manière de vous prouver l'inverse. Cela vous convient-il, dragommo ?"

Puis, il se redresse et s'en va fouiner dans son armoire.

Voyant Ankar en colère, coco se rapproche de lui alors qu'il s'en va vers son armoire, et lui pose la main sur l'épaule.

"Crooaa mais non Ankar, on ne veut pas être méchants avec toi, je t'aime bien moi, et je pense que tu es gentil, et on est contents que tu aies sauvé Ferragu. C'est juste qu'Uther est très inquiet pour lui. Tu sais, Uther est quelqu'un de très gentil, c'est le meilleur des amis, alors quand on risque quelque chose, il le prend toujours très au sérieux. Ce qu'on veut savoir, c'est qui tu es. Si tu dis que tu es gentil et que tu n'est pas notre ennemi, et que tu n'as pas de mauvaises intentions, je te crois, et Uther aussi. Mais c'est grave ce qui vient de se passer pour Ferragu, et tu es incroyable, alors c'est aussi normal qu'on se pose des questions [surtout quand tu ressembles à Aragorn!].

Alors, moi j'étais inquiet, parce que je ne sais pas faire ce que tu as fait pour le sauver, et j'aimerais savoir comment tu es devenu si fort. Tu ne nous en veux pas ? Par contre, Uther, c'est pas un assassin, ça non, je le connais bien."


Suite à quoi, Coco tend sa main (propre) : "amis ?"



Coco Kokor

Posts : 17
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Sat Aug 06, 2016 8:37 am

[J'ai adoré le "surtout quand tu ressemble à Aragorn" ahah]

Ankar ne répond pas immédiatement à Coco. Il se penche dans son armoire, farfouille plusieurs douzaines de secondes dans un fatras bruyant, et en ressort une bouteille cachetée, opaque, ronde à son cul, élancée au goulot. Dans sa main droite, il y a trois petits godets. Ils posent ces derniers sur la table qui est à portée de bras et serre chaleureusement la main à Coco en s'adressant à Uther avec un regard entendu (imperceptible par Coco :p) :

"Vous m'excuserez bien pour mon emportement, Monsieur Uther. Il est évident que la veille de cette nuit cumulée au travail aux ambassades du jour dernier ont quelque peu entravé mon jugement. Aux vues de la réponse de votre ami Coco, qui vous connait le mieux au monde et semble vous accorder son entière confiance, je me suis trompé à votre égard. Vous semblez bien définitivement être ce gentilhomme en voyage que je m'étais refusé de voir au premier abord."

Il pose une main dans le dos de Coco pour le faire s'avancer vers la table et désigne de ses deux mains des tabourets qui sont dessous. Il reprend :
"Aussi, nous avons bien mal commencé ! Prenez place, nous boirons ensemble un verre d'une petite liqueur que je ramène d'un de mes périples. Il doit être plaisant de voyager avec quelqu'un comme Coco, n'est-ce pas ? Quelle candeur éclairée !"

Il s'avance lui-même vers la table et s'arrête soudain en remarquant dans le fond de la pièce Scorfa et Dellion [n'ayant pas eu mention que vous soyez sorti, je considère que vous êtes encore là]. Il se précipite dans son armoire, sort deux autres verres et se dirige tranquillement vers la table en s'exclamant à leur adresse : "Bien désolé de vous avoir oubliés Messieurs, je pensais que vous étiez sortis à la suite de l'ogre. Joignez vous à nous s'il vous sied."

Puis il s'asseoit, et dit, toujours à Uther, en décachetant la bouteille et en servant des verres : "Rassurez-vous, il ne s'agit pas de liqueur de mandragore enfançonne, ahah ! Ah mais suis-je bête, vous n'étiez pas là. La mandragore enfançonne est cette substance toxine qui se trouvait dans le poison dont nous avons délivré votre compagnon Ferragu. Enfin peu importe, tout cela est passé désormais. Ainsi, présentez-vous, et je ferais de même. Je ne connais encore votre nom que de la bouche de vos compagnons. Un gentilhomme comme vous doit être d'ascendance noble, quel est votre nom ?"

Une remarque : si Ankar semble détendu, son visage reste toujours impassible et il n'arbore à aucun moment un quelconque sourire sur son visage, ni aucun signe émotionnel d'ailleurs, même lorsqu'il rit.
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Uther Shinzaemon on Sun Aug 07, 2016 11:58 am

"Si l'injure est excusée avant que la lame de ton sabre ne soit sortie de son fourreau, alors tu dois renoncer à la laver par le sang. Telle est la troisième maxime du code d'honneur Dragommo."

Après un court silence :

"Et puisque vous me proposer ainsi de partager votre boisson, je suppose que c'est rester fidèle au sens de ce principe que de renoncer à ma rancœur et d'accepter."

Uther saisit un des verres tendus par Ankar. Un observateur attentif remarquerait sans doute qu'Uther est mal-à-l'aise et a réalisé un effort important pour prononcer ses paroles.

"Mon nom est Uther Shinzaemon, onzième fils de Kawashô Shinzaemon. Mais c'est à la sagesse de Coco que je voudrais porter mon verre. Car son intervention fut aujourd'hui des plus indispensable."

Uther Shinzaemon

Posts : 17
Join date : 2016-06-16

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Admin on Tue Aug 09, 2016 2:08 pm

[Les "Notes de la Compagnie de Ferragu" sont officiellements en ligne]

Admin
Admin

Posts : 4
Join date : 2016-05-29

View user profile http://bricnbroc.forumactif.org

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mr.Biville on Tue Aug 09, 2016 3:13 pm

Quand Ankar commença a prendre Dellion à partie, celui ci paru tout d'abord étonné. Quelques secondes plus tard, voyant Uther s'installer et commencer à boire le verre de l'individu il commença à s'approcher de la table [qui manifestement s'est réparée en un clin d’œil pour des raisons scénaristiques]. Il s'arrêta au milieu du parcours.

La colère et la rancœur naturelle de Dellion envers des inconnus avait repris le dessus. Et puis quoi encore ?! Échanger des verres avec n'importe qui pour n'importe quoi commençait à mettre les nerfs du fourrageur à bout ! Sa nature intelligente le poussa tout de même à se dire que bien qu'il ne voulait pas participer à cette mascarade agrémentée de quelques boissons il parvînt à la conclusion que ce n'était tout simplement pas de son ressort.

Après les dix secondes de réflexion il fît un signe de tête négatif vers Ankar [et sa table magique] pour se diriger vers la sortie de la chambre d'un pas décidé. Il était clair dans son esprit et dans l'esprit des autres que Dellion ne voulait qu'une chose. Une seule. Passer à l'action. Et il semblait plus que motivé.
avatar
Mr.Biville

Posts : 25
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Tue Aug 09, 2016 3:30 pm

[J'assume, j'ai merdé sur le coup de la table ahah]

Ankar adressa un signe de tête de consentiment à Dellion qui sortit de sa chambre. L'événement de la table magique, qui s'était remontée toute seule, sans que personne n'y prête attention (probablement pendant l'épisode où Ferragu s'était relevé sans se galetouser la race avec tant de prestance) avait sans doute contribué aux doutes que chacun ressentaient vis à vis de Dellion et de son aversion pour Ankar.

D'ailleurs, était-ce Ankar lui-même qui avait le don de réparer les objets brisés d'un seul clin d'oeil, ou bien Thésaurus était-il si prévoyant qu'il avait enchanté les chambres du Congrès pour qu'on ne puisse pas démolir allègrement son mobilier pendant les soirées trop arrosées de ces ambassadeurs étrangers ?
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Tue Aug 09, 2016 4:02 pm

[je précise, chers joueurs, que si vous voulez des renseignements personnels, que vous vous trouvez seuls à un moment ou à un autre dans le RP, et que si vous voulez faire des choses en solo, c'est POSSIBLE Razz il suffit de m'envoyer un MP (Message Privé et non Mana Point ><) pour faire jouer vos persos. C'est ce que Lucas, alias Dellion, viens de faire.]


Ferragu, non suivi par ses compagnons, mis à part Dédalus déjà reparti, et Shenda, son écuyère fidèle, voit passer en trombe un Dellion qu'il pressent rempli de zèle et de volonté d'agir. Il passe devant lui sans s'arrêter, sans un regard, en sortant de la chambre d'Ankar.
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Coco Kokor on Sat Aug 13, 2016 9:01 am

Uther Shinzaemon wrote:
"Mon nom est Uther Shinzaemon, onzième fils de Kawashô Shinzaemon. Mais c'est à la sagesse de Coco que je voudrais porter mon verre. Car son intervention fut aujourd'hui des plus indispensable."

Coco, soulagé de voir tout le monde tomber d'accord, regarde Ankar et lui dit :

"Crooa, merci Ankar, crooaa, même si je ne bois pas vraiment d'alcool, je suis content qu'on ne se soit pas battus. Tu sais, c'est rare qu'Uther accepte de faire confiance comme ça, il doit être très intéressé par tes histoires ! Croaa, tu as dit avoir aidé beaucoup de gens, sans qu'ils fassent pareil, alors, tu as l'habitude de sauver des vies commes tu as fais pour Ferragu ? Tu sais, j'ai vu que la table s'est réparée, alors tu dois être magicien. Je sais ce que c'est quand les gens ont peut de toi quand tu fais de la magie, même si Dédalus sait pas trop ce que c'est ma magie. Mais tu sais, c'est pas grave si les gens t'aiment pas, si tu as des amis. Alors, je vais boire pour te remercier pour Ferragu!"

Sur ce, Coco descend cul sec son verre !

Coco Kokor

Posts : 17
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Uther Shinzaemon on Tue Aug 16, 2016 11:32 pm

Voyant Coco porter le verre à son bec et le vider dans son gosier, Uther porte son verre à ses lèvres et en prend une petite gorgée avant de reposer immédiatement le verre.

"Ankar, les circonstances m'imposent de vous laisser pour aller rejoindre Ferragu. De tels divertissements ne peuvent durer. J'espère pouvoir de nouveau profiter de votre compagnie au plus vite."

Sans même jeter un regard à Coco et constater les effets du cul sec, Uther salue rapidement Ankar, tourne les talons et quitte immédiatement la pièce.

Arrivé à la première fenêtre sur son chemin il crache le liquide qu'il avait gardé en bouche et part à la recherche de Ferragu. Tout comme Dellion, Uther ressent soudainement l'envie irrépressible de passer à l'action.
Démolir une table basse ne sera pas suffisant mais Uther sait parfois se montrer patient...

Uther Shinzaemon

Posts : 17
Join date : 2016-06-16

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Ferragu de Gargouzier on Fri Aug 19, 2016 11:07 am

Mage Univers wrote:Shenda prend la parole : "Hum... Dédalus est étrange en ce moment ... On dirait bien qu'il a vieilli depuis que nous sommes arrivés dans cette satanée ville. Il semble vraiment t'avoir en amitié, mon chevalier, tu devrais peut-être l'aider à ton tour."
Puis elle reprend sur un ton à la fois enjoué et solennel : "Quoi qu'il en soit, je réitère mon engagement envers ta personne, mon chevalier. Je suivrai tes ordres et portait ton drapeau jusqu'au sommet de ce donjon qu'il te faut reprendre, pour ta gloire personnelle et celle de tes ancêtres et de tes héritiers, tonton. C'est comme cela qu'il faut dire, quand on est écuyer, n'est-ce pas tonton Ferragu ?"

"C'est à peu près comme cela, oui ! En remplaçant la gloire par l'honneur peut-être, quoique je n'en sois plus vraiment certain... Et en évitant de m'appeler dans la même seconde "mon chevalier" et "tonton"", ajoute l'ogre d'un air malicieux [s'il le pouvait, il ferait un clin d'oeil].

"Enfin, pour l'heure allons rapidement voir Liam de Malterre. Puis nous tâcherons d'entrer en contact avec les Archimages sans être victime d'un mauvais sort..."

Ferragu fait quelques pas en direction des locaux de l'ambassade de Malterre, puis se retourne vers Shenda :

"J'y pense, Shenda, vous vouliez dire quelque chose avant d'être interrompue par messire Dédalus. Etait-ce important ?"
avatar
Ferragu de Gargouzier

Posts : 19
Join date : 2016-06-17

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Mon Aug 22, 2016 7:23 am

Shenda : "Heu ... Rien d'important je crois, non. Je ... Heu ... C'est que ... Je margrave, Liam de Malterre m'a demandé l'autre jour pour quelle raison j'étais attachée à votre service ... je lui ai répondu que j'étais votre écuyère et que vous étiez comme mon oncle, quoi. Il a semblé étonné. Il a dit quelque chose comme "parrain" ou "parrainage", mais je ne suis pas au fait de ce mot ... D'ailleurs, il m'a aussi dit qu'à la suite de ..."

Shenda ne put finir car c'est à ce moment précis que Dellion sortit en trombe de la chambre d'Ankar, et se dirigea d'un pas décidé vers une destination inconnue. Il ne s'arrêta pas et traça son chemin.
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Scorfa Rousse-Dent on Sun Aug 28, 2016 6:03 pm

Uther Shinzaemon wrote:Voyant Coco porter le verre à son bec et le vider dans son gosier, Uther porte son verre à ses lèvres et en prend une petite gorgée avant de reposer immédiatement le verre.

"Ankar, les circonstances m'imposent de vous laisser pour aller rejoindre Ferragu. De tels divertissements ne peuvent durer. J'espère pouvoir de nouveau profiter de votre compagnie au plus vite."

Sans même jeter un regard à Coco et constater les effets du cul sec, Uther salue rapidement Ankar, tourne les talons et quitte immédiatement la pièce.

Profitant de la chaise qui vient de se libérer, Scorfa interrompt sa réflexion pour rejoindre la tablée. Il avait bien observé l'individu salvateur, mais quelque chose ne lui revenait pas...


Messire, j'ai une question qui me tiraille depuis que je suis rentré... Par quel moyen avez vous pû identifier aussi rapidement un poison qui a été présenté comme extrêmement rare ? Y-a-t'il si peu de poisons pouvant affecter un ogre ? Ou bien sa nature hybride incluant l'usage de la magie vous a-t'il mis sur la voie ?


En gardant le regard fixé sur son interlocuteur, Scorfa se saisit de son verre, l'englouti d'une traite et le repose d'un coup sec sur la table.

Scorfa Rousse-Dent

Posts : 3
Join date : 2016-06-13

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Ferragu de Gargouzier on Mon Aug 29, 2016 9:04 pm

Mage Univers wrote:Shenda : "Heu ... Rien d'important je crois, non. Je ... Heu ... C'est que ... Je margrave, Liam de Malterre m'a demandé l'autre jour pour quelle raison j'étais attachée à votre service ... je lui ai répondu que j'étais votre écuyère et que vous étiez comme mon oncle, quoi. Il a semblé étonné. Il a dit quelque chose comme "parrain" ou "parrainage", mais je ne suis pas au fait de ce mot ... D'ailleurs, il m'a aussi dit qu'à la suite de ..."

Shenda ne put finir car c'est à ce moment précis que Dellion sortit en trombe de la chambre d'Ankar, et se dirigea d'un pas décidé vers une destination inconnue. Il ne s'arrêta pas et traça son chemin.

Ferragu s'arrête un instant pour regarder l'elfe noir s'éloigner. Puis il se tourne vers Shenda :

"Messire Dellion est impulsif, mais intelligent. Il est également cupide et cruel, mais il semble avoir bel et bien décidé de se ranger à mes côtés, au moins pour quelques temps. Laissons-le donc aller, il doit savoir ce qu'il fait. Ah, et en ce qui concerne ce que vous a dit de Malterre, il voulait certainement dire que nous n'avons pas respecté les formes de la relation qui lie un écuyer à son chevalier. Pour commencer, il est vrai que le fait que vous soyez mon écuyère ne fait pas de moi votre oncle. Peut-être "parrain" serait-il plus adapté effectivement... Nous en reparlerons. En attendant, hâtons-nous vers chez de Malterre !"

Et Ferragu se met en marche, d'un pas qu'il veut aussi décidé que celui de Dellion.
avatar
Ferragu de Gargouzier

Posts : 19
Join date : 2016-06-17

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Tue Oct 25, 2016 12:33 pm

L'on entend, dans le hall de l'Alacasam, les bruits de pas pressés et énervés de l'archimage Eugénie d'Arialdé. S'étant détournée de Dédalus, de Ferragu et des autres, elle s'engouffra dans la porte toujours tenue par Sanajuanus et qui attendait que les invités de deux types, ceux prévus et ceux arrivant à l'improviste, entrassent à leur tour dans la salle de réunion.

Tout autour, personne ne bougeait. Les maître-mages et mages présents dans la salle semblaient comme figés sur place, craignant qu'un mot ou qu'un geste ne ramenât Théophrastule et Arialdé à leur dispute d'avant.
Juste avant d'entrer dans la salle, Arialdé adressa un signe de tête entendu à une maître-mage du nom d'Urielle de Foigardé, une humaine que Scorfa savait être affiliée à Arialdé. La dénommée Urielle ne répondit pas mais se dirigea vers la porte des ambassades.

L'on pouvait distinguer un Liam de Malterre assis dans le fond de la pièce dont la porte est entrouverte, ainsi que Tallion, l'archimage gnome. [A ce propos, vous vous étiez plains que Tallion avait vu son RP changer. Rappelez-moi donc qu'elle était le premier BG que je lui avais donné, avant de le faire intéragir]

Sanajuanus, voyant que personne ne bougeait dans la salle, décocha sans jeter un regard à quiconque, un : "Théophrastule ! On a besoin d'un secrétaire de séance ! Rousse-Dent, venez aussi, vous représenterez le Seigneur Bonnequestion et ça vous f'ra les sabots !"
Puis, il se tourna vers un petit mage qui venait de recommencer à gratter sur des tonnes de paperasse des retranscriptions d'observations concernant la grande salle du Congrès (Scorfa savait que c'était son sujet de thèse) et lui dit d'un air aimable : "Pélinor, allez-donc me chercher les maître-mages Wulfmond, Nerguï et Vorolas pour représenter les Seigneurs Lemblême, Glorfedort et Tuldorte, vous serez gentil. Mais dépêchez-vous."

Puis il entra dans la pièce.

[J'aimerais que tout le monde me dise où il va. Je rappelle que Uther est dehors et va probablement continuer des investigations. Si quelqu'un le rejoint, je fais des posts à part, s'il reste en solo, je joue avec lui par MP]

avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mr.Biville on Mon Oct 31, 2016 11:26 am

Dellion n'avait cure de ce que les mages tramaient. Il les savaient fourbes et imprévisibles au possible. Néanmoins, cette visite l'avait légèrement amusé, rien qu'à la tête de la soit disant Archimage lorsqu'il lui avait tenu tête. Cependant, il ne pouvait se résigner à aller à un tel rendez vous...

Il est vrai qu'au départ, il était intéressé à l'idée de voir les magiciens pour poser les questions qu'il fallait... Mais c'est finalement à contre cœur qu'il rentra dans la pièce, non sans lâcher un soupir de lassitude. Il marmonnera d'ailleurs en rentrant :

Dellion : "Peut-être un peu action..."

avatar
Mr.Biville

Posts : 25
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Ferragu de Gargouzier on Thu Nov 03, 2016 10:23 am

Ferragu n'avait que peu de temps pour se décider. Dans ce énième guêpier qu'était un banquet de l'Alacasam, il lui fallait une fois de plus trouver sa place. C'est-à-dire trouver un moyen de s'asseoir au plus près des archimages sans pour autant enfreindre les règles de placement autour de la table. Dédalus devait sûrement avoir une place réservée, peut-être de même que d'autres maîtres mages ayant des affinités particulières avec les archimages, si tant est qu'il était possible d'avoir des affinités avec ces énergumènes.

Il tâcha donc de s'approcher nonchalamment de Dédalus, et de lui demander le plus discrètement qu'il était possible :
"Messire Dédalus, auriez-vous l'obligeance de désigner la place qui convient à mon statut de seigneur sans terre auto-invité, et trèèès désireux de converser avec les archimages ?"
avatar
Ferragu de Gargouzier

Posts : 19
Join date : 2016-06-17

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Thu Nov 03, 2016 11:05 am

De nombreuses personnes s'étaient déjà placées. Conformément à l'usage au sein de l'Alacasam, la table du banquet était tout en long. Voici comment les différents participants s'étaient placés, pour un oeil situé dans l'encadrure de la porte et regardant vers l'intérieur de la salle : la table était en long et se continuait vers le mur du fond, Arialdé était assise au centre, sur le côté droit. A sa gauche était assis Tallion et une place était dévolue à sa droite à Sanajuanus. A gauche de Tallion comme à droite de Sanajuanus, deux autres fauteuils étaient pour le moment inoccupés.

Dédalus, en secrétaire de séance, étant allé s'asseoir dans le fond de la salle, à la place qui, pour bien d'autres sociétés, serait celle du maître de maison.

Malterre était assis en face d'Arialdé, puisqu'il était l'invité et celui qui avait demandé audience auprès du Concile.

Ferragu se coula aussi discrètement que possible vers le fond de la salle et s'adressa à Théophrastule : "Messire Dédalus, auriez-vous l'obligeance de désigner la place qui convient à mon statut de seigneur sans terre auto-invité, et trèèès désireux de converser avec les archimages ?"
Cette approche discrète ne suffit visiblement pas car Tallion et Arialdé tournèrent la tête vers lui, attendant la réponse du maître-mage désigné secrétaire.
Dédalus leva la tête de ses papiers, qu'il était en train de rassembler, et répondit avec aplomb : "Monsieur de Gargousier, veuillez prendre place à la gauche du margrave de Malterre. Il est votre garant ici et vous avez été invités par le Seigneur Sanajuanus, il est normal que vous diniez en face de lui."
Il montra la chaise vide de Sanajuanus : "le Seigneur Sanajuanus siègera ici, voyez-vous. Vos compagnons siègeront comme vous l'entendrez à vos côté ou ceux du margrave, de ce côté de la tablée" et il désigna ce faisant le côté de la table où était déja assis Malterre, qui souriait car se moquant intérieurement du protocole guindé de la guilde de magie.

Dédalus, qui se sentait en ce moment évalué par ses supérieurs, se tourna vers les archimages déjà assis et déclara : "les Seigneurs Bonnequestion, Glorfedort, Tuldorte et Lemblème étant absents et représentés par les maître-mages, le Concile se trouve dans une situation de manque d'effectif pour la tenue des archives. Ne pouvant bénéficier des trois aides prévus par la tradition, je demande la nomination d'un contre-président de séance."

Tallion, sans montrer aucun signe facial, répondit froidement : "Le maître-mage Théophrastule a un apprenti, ce me semble. Je propose que celui-ci soit contre-président de séance." et il se tourna vers ses confrères.
De l'autre côté de la salle, à la porte, l'archimage Sanajuanus acquiesça d'un signe de tête.
Arialdé reprit : "C'est une idée judicieuse. J'ajoute à l'ordre du jour une présentation officielle de l'apprenti de Théophrastule au Concile."

Dédalus, prit au piège, ouvrit grands yeux de surprise et posa un regard empli de crainte sur la personne de Coco.
Il s'exclama : "Objection ! Je crains que ..."
Il fut coupé par Arialdé qui répondit sèchement sans se tourner vers lui : "Président-secrétaire, veuillez expliciter son rôle au contre-président."

Dédalus, mortifié, se leva et se dirigea vers Coco qui entrait dans la salle à la suite de Scorfa et Dellion. Théophrastule adressa un regard entendu et terrorisé à Ferragu et glissa un : "le chat ..." dans un souffle presque éteint.
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mr.Biville on Tue Nov 08, 2016 9:20 pm

Dellion, désintéressé de toutes les discutions pour l'instant, ira s'asseoir de manière nonchalante sur le premier siège vide.
avatar
Mr.Biville

Posts : 25
Join date : 2016-06-18

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Mage Univers on Tue Nov 08, 2016 9:33 pm

Ce qui eut pour conséquence de le mener à la droite de Malterre. Il savait que c'est là où il y aurait le plus d'alcool au mètre carré.

Il s'assit donc, sans aucun respect pour le protocole et ce qu'avait ordonné Dédalus, à côté du margrave de Malterre qui lui adressa un signe d'amitié.
avatar
Mage Univers

Posts : 73
Join date : 2016-06-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Coco Kokor on Mon Nov 14, 2016 8:52 am

Ferragu wrote:"Messire Dédalus, auriez-vous l'obligeance de désigner la place qui convient à mon statut de seigneur sans terre auto-invité, et trèèès désireux de converser avec les archimages ?"

Coco juste entré, égal à lui-même, prêtait peu attention aux échanges protocolaires de l’Alakazam, qu’au demeurant, il ne comprenait pas. Intuitivement, il savait quel était son rôle. Il n’était pas un mage de livres, ni de discours. Il se dit qu’il aurait bien le temps de commencer à comprendre les « dédaleries » des autres mages. Et qu’en attendant, il se devait de faire honneur à son maître, apparaître comme l’un des leurs, et de lui être utile.

Dédalus wrote:"Monsieur de Gargousier, veuillez prendre place à la gauche du margrave de Malterre. Il est votre garant ici et vous avez été invités par le Seigneur Sanajuanus, il est normal que vous diniez en face de lui.
"

Dédalus wrote:"le Seigneur Sanajuanus siègera ici, voyez-vous. Vos compagnons siègeront comme vous l'entendrez à vos côté ou ceux du margrave, de ce côté de la tablée"

Alors, plutôt qu’écouter, il regarda tous autour de la table et derrière, leurs gestes subtils, la manière dont ils se tenaient les uns par rapport aux autres , pour discerner « qui n’aime pas qui ». [test de perception +1D de déserve]. Voyant les mages de leur côté de la table, et parmi eux aux côtés de Tallion et d'Arialdé, des chaises de libre, il se dit que même ne comprenant rien, il devait supporter son maître et tenir son rang de mage pour le succès de Ferragu.

Dédalus wrote: "les Seigneurs Bonnequestion, Glorfedort, Tuldorte et Lemblème étant absents et représentés par les maître-mages, le Concile se trouve dans une situation de manque d'effectif pour la tenue des archives. Ne pouvant bénéficier des trois aides prévus par la tradition, je demande la nomination d'un contre-président de séance."

Et lentement, au rythme de la scansion des rituelles (im)politesses de ces cordiaux ennemis, il se dirigea lentement vers les chaises en bout de table, en prince des corbeaux, les yeux brûlants du prêtre-soldat du Ferragisme.

Tallion wrote:"Le maître-mage Théophrastule a un apprenti, ce me semble. Je propose que celui-ci soit contre-président de séance."

Kroaa, il semble que je doive apparaître...

Arialdé wrote:"C'est une idée judicieuse. J'ajoute à l'ordre du jour une présentation officielle de l'apprenti de Théophrastule au Concile."

"Mais Kroaa, il semble qu'ils veulent être méchants avec mon maître, et le ridiculiser. Et ça ne va pas aider Ferragu..."

Dédalus wrote:"Objection ! Je crains que ..."
Arialdé wrote:

"Président-secrétaire, veuillez expliciter son rôle au contre-président."

Coco, avec Ferragu, dépassa Dédalus en arrivant vers la table. Il se dirigea vers les archimages assis, et s'arrêta près d'eux.

Alors, les regardant tous, et les dominant de son mètre quatre-vingt dix, s'exclama :

"Maîtres archimages, Kroaaa, je suis Coco Kokor, ami de Ferragu, et apprenti du Maître de la Tour des Lumières de l'Alakazam, Maître Dédalus, gardien du savoir."

Et il arracha son masque miteux pour dévoiler son visage de Corbeau (a +10 en beauté, + honni), les dévisagea, puis s'assit à la droite de la chaise vide qui est à la droite de celle de Sanjuanus.

Dans sa barbe, il ajouta : "Kroaa, le chat, si tu veux te montrer, apparaît sur mon épaule, croaa, il pourront jouer avec toi. C'est le moment si tu veux t'amuser."

Et, il ajouta, montrant son épaule : "et lui c'est mon familier magique. Kroaa, ayant voyagé, je ne sais pas ce qu'est un controprésident, mais je ferai de mon mieux".

Coco Kokor

Posts : 17
Join date : 2016-07-06

View user profile

Back to top Go down

Re: A l'ombre d'une potence

Post by Sponsored content


Sponsored content


Back to top Go down

Page 2 of 2 Previous  1, 2

View previous topic View next topic Back to top


 
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum